Christine Muller Peintre

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

                                                                                                L'arbre


LIBRE



Une éternité plus tôt...


Je lis, je classe, je référence, je compare, j’analyse, je creuse,

Je développe, j’épuise, je puise, j’interroge, j’argumente,

J’ingurgite, je planifie, je synthétise, je décortique, je certifie

Je panique, je déconcentre, je paralyse, je renonce,

Je m’enlise, je m’enlise, 

je m’enlise...


Epuisée, prête à abandonner

Je m’assois sur le bord du chemin

Et je pleure


A cet instant précis, je le vois...

L’arbre de mon jardin

Et pour la première fois

Je le regarde 


Une éternité plus tard...

Il n’y a pas si longtemps...

 


Quelque chose a changé autour du chevalet

La lumière est plus dense

Plus rien sur la toile ne prend le pouvoir

Moi seule mène la danse

A une différence prés

J’accepte enfin de me laisser porter

Délicieux paradoxe qui ressemble bien à un tango

Je prépare ma palette et je peins 

Je suis libre ...


2008